Saison 2003-2004
LS - Pully (2e inter) 1-0 (0-0)

jeudi 8 avril 2004  -  Pontaise
 
Après les événements de la semaine, on attendait avec un peu d'inquiétude ce derby qui devait nous ramener en toute logique tout près de la tête du classement. Comment allait réagir l'équipe? Le public serait-il présent et dans quelles dispositions? D'entrée, on est plutôt rassurés: Le bon peuple s'amuse sous la tente, le public rejoint les gradins en nombre, les pom-pom girls cherchent la bonne synchronisation et Lausanne attaque le match avec entrain! Rien ne semble avoir vraiment changé à la Pontaise.

La sortie sur blessure d'Antoine Rey dès la cinquième minute est un premier coup dur, il est suivi bientôt par Karlen (on leur souhaite à tous deux un prompt rétablissement) et lorsque Ramon commence à boiter, on croit à la série noire, on imagine le scénario catastrophe, l'arbitre facétieux, le but gag pris en contre, les poteaux qui renvoient tout et les points perdus bêtement... Car LS joue plutôt bien en cette première mi-temps, et se crée beaucoup d'occasions nettes, repoussées ou galvaudée suivant les cas. Ce n'est pas le soir d'Isabella, déjà auteur de huit buts cette saison, qui se retrouve plusieurs fois seul face au gardien suite à des gestes de classe, mais qui ne parviendra jamais à la mettre au fond.

De notre côté, malgré la tension qui monte au fil des minutes d'improductivité, on réussit à maintenir un bon soutien vocal pendant toute la première mi-temps, avec l'appui de quelques renforts bienvenus qui viennent grossir nos rangs (Mention spéciale pour Vuncent, Roberto, Gimli et le Bachelor, qu'on attend d'ici peu en déplacement avec nous). Heureusement, un coup de patte gauche de Vernaz libérera toute l'équipe et le BWFK à l'heure de jeu. Celui-là, pleine lucarne, insortable, on l'attendait depuis les matchs de préparation où on avait déjà pu l'admirer à 4 ou 5 reprises. A partir de ce moment, le Blue-White complètement ragaillardi va finir le match en force et comme sur le terrain l'équipe nos fait la grâce de ne pas encaisser son traditionnel but à la con de la dernière minute, l'essentiel est sauf: Les trois points. On va même entendre toute la tribune scander le nom de son équipe en fin de rencontre, chauffée par l'incertitude du score et consciente de l'enjeu.

Il faut tout de même reconnaître les mérites de Pully, vaillant opposant qui n'a rien lâché et n'a pas laissé croire une seconde à une quelconque "entente vaudoise". Et profitons-en aussi pour remercier la sympathique cohorte pulliérane venus les encourager.

A cette heure-ci, LS est à nouveau en position d'être promu, au titre de meilleur deuxième de groupe. Il va de soi qu'on préférerait ne pas avoir à se satisfaire de cette deuxième place et que notre rang légitime ne peut être que le premier!

article posté le 9/4/2004 18:21

Blue-White Fanatic Kop - BWFK.com