Saison 2013-2014
FC Aarau - LS (LNA) 3-1

dimanche 4 mai 2014  -  Brügglifeld
 
Je vais vous faire un peu chier dans ce CR car je vais vous parler de moi et de l’histoire du LS depuis que je supporte ce club. J’aime pas trop parler de moi mais voilà.

Le 1er juin 1998 âgé de presque 8 ans, je suis à la maison pour regarder la finale de la Coupe entre le LS et St-Gall, il s’agit de mon 1er souvenir de match de foot, je ne le sait pas encore, mais c’est le début d’une grande histoire d’amour. Le LS s’impose aux tirs aux buts après avoir été mené 2-0, il y aurait pu il y avoir même 3-0 si Vurens n’avait pas raté son pénalty. Heureusement Rehn et Thurre dans les dernières minutes ont ramené le LS à égalité.

Quelques mois plus tard, mon grand-père m’a emmené avec lui pour aller voir mon tout 1er match du LS, c’était à Mézières pour un match amical contre Litex Lovech, puis ma 1ère fois à la Pontaise fût un match gagné contre Sion. A cette époque, mes idoles se nomment Hänzi, Brunner, Rehn ou Pantelic et je supporte un des clubs les plus titrés de Suisse qui fait rêver tous les gamins du canton.

En 1999, je deviens membre du BWFK, le fan’s club du LS. Toujours en 99, j’assiste à Berne à la finale de la Coupe gagnée contre GC quelques jours après un triste 2 juin et ma 1ère grosse déception de supporter. L’ennemi juré, Servette devient champion Suisse à la Pontaise dans un match qui n’aurait jamais dû se jouer ce soir là.

Après l’épopée magnifique en Coupe d’Europe et une qualification contre le grand Ajax, en 2003 vint la faillite du LS, le dernier match du Lausanne-Sports fût contre Winterthur à la Pontaise, un terrible moment. Heureusement après la faillite, le LS renaît sous le nom de FC Lausanne-Sport en 2ème ligue Inter et commence le championnat à Pully avec une toute nouvelle jeune équipe. Le BWFK est toujours là et ce seront des déps dans des lieux improbables qui nous attendrons. Le LS est promu directement en 1ère ligue à la fin de la saison, puis l’année suivante en Ligue B après un dernier match mémorable à Carouge.

En 2009-2010, le LS réalise un superbe parcours en Coupe de Suisse en éliminant notamment YB et St-Gall à l’extérieur. Malgré la claque en finale contre Bâle, le LS participera tout de même à l’Europa League (anciennement Coupe de l’UEFA) la saison prochaine. Les plus anciens du groupe nous ont souvent fait rêver avec leur anecdotes de déplacements européens, désormais je vais enfin pouvoir savoir ce que ça représente en me déplaçant à Banja Luka en Bosnie en minibus, un périple d’environ 1200 km, mon meilleur souvenir à ce jour. Le LS deviendra la 1ère équipe de 2ème division à se qualifier pour la phase de groupe après des matchs épiques face à Randers où je suis du déplacement et au Lokomotiv Moscou. Cela nous donne le droit à 3 nouveaux déplacements à travers l’Europe. Le déplacement à Prague fût tant au niveau du match qu’au niveau du voyage en lui-même inoubliable (dédicace à Carole). Le déplacement de Moscou fût un véritable périple, avec un départ retardé d’un jour à cause de la neige, une température d’environ -25 degrés et une arrivée au stade avec les joueurs à seulement 45 minutes du coup d’envoi. Fêter ses 20 ans sur la Place Rouge était aussi assez fou et tellement beau. Après l’élimination en Coupe d’Europe, le LS réussira à retrouver la LNA après une fin de championnat complètement incroyable, une promotion dignement fêtée jusqu’à Ouchy tôt le matin.

La 1ère saison en LNA est un peu bizarre, on prend des grosses claques sur le terrain, mais l’on est sauvé grâce à la faillite de Xamax et le retrait de point du FC Sion. Cependant, on dépasse GC lors du dernier match. Ce match se terminera dans le bordel total suite au comportement inacceptable des Securitas à notre égard et entrainera la "fin de carrière" de plusieurs membres historiques du BWFK. La 2ème saison est toujours aussi merdique mais l’on est sauvé lors de l’avant dernière journée en envoyant le Servette en ligue B, une petite revanche du 2 juin 99…

J’en arrive à cette saison 2013-2014. Lors du 1er tour le LS est au fond du bac et pointe à 13 points de Sion à la pause hivernale. On a bien peur que la 1ère relégation sportive de l’histoire du club intervienne à la fin de la saison après 118 ans. Mais au 2ème tour, l’espoir renait quand le LS se retrouve à 4 points de Sion avant de les affronter à domicile. Malheureusement le LS s’inclinera en ayant rien montré, la fin est proche…

Le samedi 3 mai, Le LS compte 10 points de retard sur Sion. Les valescos jouent à Lucerne et s’imposent. Si l’on perd le lendemain à Aarau, le LS sera officiellement et mathématiquement relégué en ligue B après 118 ans. Nous sommes le dernier club Suisse à n’avoir jamais été relégué.

Dimanche ce n’est pas loin d’une quarantaine de BWFK et de Loz Boys qui prennent la route d’Aarau. La tension commence à monter mais le moral des troupes est au beau fixe. On ne voit pas le temps passer et l’on arrive en avance à Aarau tout en étant filmé (!!!) par la police argovienne. On rejoint notre parcage qui est très bien rempli, probablement notre meilleure de la saison en termes de quantité. Le match débute et le score est de 0-0 à la pause. En début de 2ème mi-temps c’est Aarau qui ouvre le score suite à une sortie complètement ratée de Barroca sur un corner, on soulignera aussi quand même le manque de concentration de nos joueurs sur ce coup. Heureusement Vukusic va nous redonner espoir suite à une superbe passe de Ravet. Aarau prendra l’avantage sur un but extrêmement chanceux, un but que seul le LS a le malheur d’encaisser. Un joueur d’Aarau tire sur un de ses coéquipiers qui n’a plus qu’à marquer, cela se complique mais tout n’est pas fini. On encourage nos boys jusqu’à la 91 ème minute où Aarau inscrit le 3ème but. On ne reviendra pas.

L’arbitre siffle. Ca y est, en ce 4 mai 2014 nous sommes officiellement relégués. C’est le coup de massue. Je n’arrive pas à réaliser, quelques larmes coulent, je n’ai pas la force et surtout pas l’envie d’aller vers les joueurs. J’ai de la peine à retranscrire par écrit ce qui se passe, je vois des potes en larme, d’autres qui se serrent dans les bras. Je me relève tant bien que mal et on quitte Aarau dans une ambiance lourde. Certains essayent de plaisanter, d’oublier avec l’alcool, de trouver des points positifs à la descente car il y en a. Oui il y en a. On va retrouver nos "amis" du bout du lac, nos potes de Winti, les petits stades sans être traités comme des animaux par les sécurités. Avec une toute nouvelle équipe, avec je l’espère des mecs qui vont mouiller le maillot et qui seront fiers de le porter en sachant son histoire. Qui dit ligue B dit aussi cette aberration des matchs du lundi soir télévisés et regardés par pratiquement personne mais qui font chier les dernier fidèles des équipes qui doivent se taper des déps interminables à Chiasso, Wil ou Lugano. Je connais des patrons qui vont s’énerver sur les demandes de congés du lundi après-midi ces prochains mois…

A l’écriture de ce long CR, dont je tiens à m’excuser pour avoir beaucoup parlé de moi, j’ai encore de la peine à réaliser ce qui s’est passé hier, je n’ai quasiment pas dormi de la nuit, j’ai encore les trois coups de sifflet de l’arbitre d’hier qui retentissent dans ma tête.

Je tiens à remercier tous les gars présents hier et durant toute la saison, mais aussi ceux qui ont fait vivre ce groupe auparavant et qui sont probablement tout aussi mal que moi depuis hier. Spécialement à Martin, qui fête son anniversaire aujourd’hui et qui m’a tellement appris et apporté et qui me manque toujours autant au stade.

Il reste 4 matchs amicaux, dont deux dép qui je l’espère ne se feront pas en side car pour reprendre l’expression de Martin.

PARTOUT ET TOUJOURS ! http://www.youtube.com/watch?v=faczhZKmb1o


Mic

article posté le 5/5/2014 19:00

Blue-White Fanatic Kop - BWFK.com