rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
club - palmares - histoire - saison - calendrier
Saison 2010-2011
LS - Stade-Nyonnais (LNB) 1-1 (0-1)
mercredi 16 mars 2011 à 19:45  -  La Pontaise

Mais où va ce LS-là ?
Pour ce 2ème match à rattraper du 1er tour, le LS recevait pour un derby lémanique de derrière les fagots le Stade-Nyonnais, incapable de ne pas laisser la totalité de l’enjeu à Servette quatre jours plus tôt alors qu’ils avaient pourtant plutôt bien réussi leurs premiers matchs depuis la reprise. Vraiment le genre d’équipe qui ne sert à rien. Et puis, une ville qui arrive à élire PAD à son conseil communal ne doit vraiment rien y connaître au football. Et ce n’était pas les raisons qui manquaient pour entreprendre la montée jusqu’à la Pontaise en ce mercredi soir plutôt agréable.

D’abord impossible de rester sur la parodie de football du samedi précédent face à l’ogre Wohlen. Pas une passe de réussie, des joueurs patauds et empruntés, un gardien peu inspiré, une défense aux abois, un milieu sans idée, une attaque invisible et un entraîneur qui a eu tout faux ! Et avec 2 points en 3 matchs contre des équipes de seconde zone (Yverdon, Locarno et Wohlen), ce duel était à ne pas rater pour rester dans la course.

De plus, on était en droit d’espérer que Messieurs Rueda et Tosi pouvaient être capables l’un et l’autre de cesser leurs querelles intestines, sorte de remake de la crise d’égos de Messieurs Collet et Celestini en décembre dernier, et d’œuvrer conjointement sur la bien sinueuse route de la promotion. Même si cette promotion, espérée par beaucoup à Noël, est aujourd’hui utopique après ce début de second tour catastrophique.

Ensuite, à l’instar de mon ami Julien Mouquin, ce LS-Nyon avait le mérite de se jouer le même soir qu’un énième Real-Lyon. Et pas à travers un poste de TV, certes de qualité, mais qui ne remplacera jamais un match au stade. Et debout SVP !

Enfin, ce mercredi étant une veille de St-Patrick, autant aller s’en envoyer 2-3 petites, question de faire un fond afin de ne pas trop ramasser le lendemain.

Malheureusement, au final il n’y eut rien. Une nouvelle mascarade sur herbe, un LS complètement dépassé, incapable d’imposer un semblant de jeu face à une équipe pourtant bien faible. La nuit totale. Et ce n’est pas le 1er but en ligue nationale de Magic Pelé Fabrizzyo, aux faux airs de Vikash Dhorasoo, qui y changera quelque chose.

Bref, à moins d’un sursaut d’orgueil des leaders de cette équipe, ce championnat peut déjà être considéré comme terminé pour le LS ; c’est désormais à un rythme de relégable qu’évolue cette formation. Mais comment a-t-on pu en arriver là en quelques mois ? Ce n’est quand même pas un bonhomme avec un numéro 17 dans le dos qui faisait tout, non ?

La faillite est en tout cas collective. Pas un joueur ne peut échapper totalement à la critique. Si Avanzini et Roux ont su parfois accélérer quelque peu (mais pourquoi ont-ils donc été sortis par Rueda tant contre Nyon que contre Wohlen alors qu’ils étaient à chaque fois les éléments les plus remuants ?), le reste fut largement en dessous de ce qu’on est en droit d’attendre d’eux.

Et le mal semble bien profond. Pourtant, les derniers fidèles de la Pontaise, qui étaient déjà là bien avant l’aventure européenne de ces derniers mois, ne méritent pas ça. Même si la saison ne se conclut pas par une place dans les deux premiers, merci aux joueurs de ne pas tout balancer. Un peu de fierté ne fait jamais de mal. Quant à vous, messieurs les dirigeants, merci de penser déjà à préparer la saison prochaine avec sérieux et si possible en accord avec Monsieur Rueda ou son successeur.

Si certains éléments, confirmés ou prometteurs, méritent leur place et peuvent être des gages de satisfaction pour l’avenir, certains, à l’instar de Matt Moussilou par exemple, n’ont a priori pas d’avenir à Lausanne. En tout cas, le pari d’enrôler le Ballon de Plomb 2007 s’apparente pour l’instant à un flop total. N’y avait-il pas d’autres attaquants, si possible suisses et si possible jeunes, sur le marché ? N’y avait-il pas mieux à faire que de tenter ce coup de poker si risqué ? Reste qu’il est trop tard pour avoir des regrets, il faut désormais relever la tête et sauver ce qui peut encore l’être !

Gregov


[ poster un commentaire ]
article posté le 21/3/2011 08:42 imprimer cet article version pdf

  • Galeries en rapport avec ce match:
    Galerie LS - Stade-Nyonnais (LNB)
    [ poster un commentaire ]
  •   Pseudo    
      Pwd   
      créer un compte
      password oublié
     
     
    Matches disputés par le Lausanne-Sports
    CALENDRIER LS
    aucun match
    n'est pour
    l'instant
    prévu
    retour au sommet de la page

    infos - contacts - site officiel  

    réalisation BWFK 2004