Ephemerides
Cela s'est passé un
15 novembre...
1998Zurich-LS 3-3
1997YB - LS 1-4
1951Viktor Zvunka
hier autre date demain
rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
Saison 2008-2009
Stade-Nyonnais - LS (LNB) 0-2 (0-1)

dimanche 26 avril 2009  -  Colovray
 
Cette fois, c’est fait !
La dernière fois que le LS a engrangé 3 points en jouant mal, c’était déjà contre Stade Nyonnais, après un match calamiteux ponctué d’une victoire étriquée 1-0 sur pénalty à la Pontaise. Décidément, les voisins de La Côte n’auront pas su saisir leur chance en deux matches lors desquels le LS était à leur portée.

Rassurons tout de suite ceux qui avaient enduré le match aller, la partie de ce week-end fut – et de loin – plus agréable à suivre. Grâce aux locaux d’abord, qui s’étaient présentés en équipe de deuxième ligue à la Pontaise et qui ont très clairement progressé depuis. Leur entrée en matière a d’ailleurs été tonitruante, avec un penalty accordé après 25 secondes de jeu ! Le jour de ses 22 ans, notre gardien Débonnaire s’est offert le plus joli des cadeaux en s’interposant avec classe contre le tir du routinier Lombardo. On aurait pu penser que cela allait lancer le match des Lausannois…

Cette équipe est tout de même déconcertante. Après avoir perdu sans jouer contre Servette, puis rendu une copie toute d’abnégation et de volonté contre le co-leader luganais, on s’attendait à voir les joueurs de la capitale poser leur jeu et imposer leur rythme. La première mi-temps aura vite rappelé aux supporters bleus et blancs la réalité du moment : le LS est capable de sortir son match quand on ne l’attend plus, et de bafouiller ses fondamentaux pour peu qu’on se mette à y croire. Il aura fallu un coup franc mal négocié par Mathey pour que, absolument contre le cours du jeu, nous ouvrions la marque. Un tir cadré, un goal : sévère pour les jaunes et noirs.

Arpad Soos aurait pu nous lancer un petit coup de fil avant le match : nous nous serions bien gardés de lui dire que Miéville n’est pas un finisseur. Organiser une défense et monter sur les corners d’accord, mais jouer les finisseurs… A deux reprises, le par ailleurs très sympathique Yves aura raté la montagne qu’il fallait pour laisser le LS dans la course, avant le coup franc que vous savez. C’est ainsi sur cet avantage inespéré que la pause est sifflée.

Durant le quart d’heure de la mi-temps, les discussions allaient bon train. Certes, le LS s’aligne sans son meneur de jeu (Balthazar) et sans son milieu défensif attitré (Rey). Dans ce contexte, Bilibani replacé au centre et Pasche placé devant le latéral gauche Sonnerat ont ma foi fait ce qu’ils pouvaient, et plutôt bien. Les attaquants ont été invisibles, mais qu’ont-ils reçu comme vrai bon ballon à négocier ? Et en défense, Barroso semble un peu à la peine contre l’excellent Paulo Sousa, le meilleur homme sur le terrain. La deuxième mi-temps s’annonce difficile.

Pourtant, déjouant une fois de plus les pronostics, les Lausannois réussirent enfin à s’installer dans le match. Certes, Stade Nyonnais a eu trois minutes de feu au quart d’heure durant lesquelles j’ai bien cru que le ballon était rentré trois fois. Mais finalement, sans confiner au génie, les bleus et blancs firent le job. C’est Hélin, à 10 minutes de la fin, qui profitera d’un contre favorable pour placer un plat du pied tout en finesse et tuer le suspense. Sacré Nicolas qui aura fait le désespoir des supporters en première partie de championnat et qui semble transfiguré depuis un mois, à savoir depuis son but magnifique contre Winterthour à domicile. Qui a dit que pour un attaquant, cela se passait à 90% dans la tête ?

Ces trois points sauvent définitivement le LS, qui compte 12 points d’avance sur la barre. Avec sept équipes derrière nous, un Gossau-Locarno et un Servette-Gossau encore à jouer, nous ne pouvons plus être rejoints. Par contre, l’objectif de la sixième place, annoncé en début de saison et confirmé à Noël n’est de loin pas encore atteint. Cela passera par une victoire contre Concordia samedi prochain, suivie d’un exploit à Saint-Gall…

Ce fameux match contre les Brodeurs ayant finalement été définitivement fixé le samedi 9 mai à 18h00, le BWFK va organiser un déplacement aux petits oignons, pour un prix à hurler de rire, afin que tous ceux qui souhaitent découvrir l’AFG Arena puissent le faire à moindre frais. Rendez-vous sur notre site dans quelques jours pour les informations concernant ce déplacement qui s’annonce mémorable !

Martin


[ poster un commentaire ]
article posté le 26/4/2009 20:09 imprimer cet article version pdf

  • Galeries en rapport avec ce match:
  • Galerie Stade-Nyonnais - LS (LNB)
    [ poster un commentaire ]
      Pseudo    
      Pwd   
      créer un compte
      password oublié
     
    déplacements
     
    retour au sommet de la page

    infos - contacts - site officiel  

    réalisation BWFK 2004