rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
Saison 2007-2008
Yverdon - LS (LNB) 1-0 (0-0)

samedi 21 juillet 2007  -  Municipal
 
Compte rendu Yverdon - LS (LNB)
Revenons un instant sur la campagne de préparation de notre LS, qui a laissé plus d’un supporter dubitatif. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas donné aux bleus et blancs un moral d’acier, celui qui se forge au fil des victoires. Bien sûr, l’excuse est toute trouvée : sur 6 matches, notre équipe a rencontré 5 formations de calibre supérieur. Seul le match contre Baulmes (à noter la malheureuse annulation d’un match contre Bulle) nous a permis d’affronter une équipe à notre portée. C’est sûrement très bien de jouer contre Monaco, qui aligne Koller, Kallon, Monsoreau, Piquionne, Gakpé et Meriem, mais outre le plaisir légèrement masochiste de se faire bizuter en première mi-temps, je ne vois pas où se constitue le capital confiance si ce match n’est pas entouré de rencontres contre des équipes jouables. Sur 6 matches, je pense que deux LNA, deux LNB et deux 1e ligue permettent à la fois de progresser et de situer l’équipe. Et si vraiment on ressent le besoin de se faire déculotter par Manchester ou les Harlem Globe Trotters, organisons un septième match de gala.

Ceci dit, les excuses trouvées lors des matches amicaux ne peuvent donc pas s’appliquer sur le derby de cette première journée, et Yverdon n’est pas Monaco. Le fait que leur pauvret président ait officiellement renommé son équipe le « FC Romandie » n’efface pas la réalité : ce club de clapier au palmarès vierge, qui compte surtout sur la relégation de Baulmes pour retrouver un semblant de soutien populaire, a passé depuis sa fondation en 1897 près de 110 ans derrière le LS. Ce ne sont pas les quelques semaines où les verts se sont retrouvés au classement devant nous qui vont remettre en doute cet axiome : malgré tous les coups de pute de Cornu et de sa clique, qui ont tellement essayé de nous empêcher de revivre après la faillite, le LS est toujours vivant, et naturellement amené à être le club leader du Canton. Maintenant, si Cornu veut absolument fusionner avec Treycovagne, Montagny et Essertines pour former son FC Bouse, grand bien lui fasse.

Ce qui n’empêche pas qu’hier, c’est bien le grand qui a perdu. Et il faut vraiment être le rédacteur du site officiel pour y voir une défaite encourageante (accessoirement Philippe, c’est pas parce qu’il y a Shrek 3 en salles qu’il faut voir des ogres verts partout). Dans un stade pas trop mal garni - merci Lausanne - la première mi-temps du LS fut au moins aussi poussive que les encouragements discrets de supporters encore en vacances. Une entrée en matière bien laborieuse, où la seule vraie satisfaction fut la performance de Moumouni au centre de la défense, et son entente avec Bugnard. Mais il est bien difficile de citer une réelle occasion pour le LS lors de ces 45 premières minutes. Déjà décimée, l’attaque Lausannoise devra de plus se passer de Thurre, qui a beaucoup couru et activement participé au pressing, mais qui ne se trouve jamais au bon endroit. Le feeling de l’attaquant, qui lui permet d’anticiper les erreurs adverses et de s’engouffrer dans les espaces, semble avoir disparu chez Léo. Espérons que sa blessure au genou ne soit pas de nature à compromettre la suite de sa saison.

Cette sortie prématurée a permis aux supporters de voir évoluer le grand et assez massif Pedro, qui est à créditer d’un bon abattage pour une première apparition. Cela ne sera juste pas suffisant pour effacer son échec en un contre un face à Bauch. Voilà qui avait le poids de l’égalisation, et c’est ce genre de geste que l’on attend d’un attaquant, qui plus est renfort étranger. A revoir donc, mais l’impression générale est assez encourageante. Ce fut moins le cas pour le milieu Rodolfo, entré à la place du bon Ebe. Sa façon de manquer complètement deux coups francs de rang, alors que Bugnard était encore sur le terrain, aura agacé plus d’un observateur, et le reste de son apport peut être qualifié d’insignifiant. Ce ne furent que quelques dizaines de minutes, gardons-nous donc de juger – dans un sens comme dans l’autre – la réelle valeur de ce joueur.

Les 20 dernières minutes ont été quelques peu perturbées par les frasques de ce bon M. Studer, pas trop mal jusque-là. Les images TV ne sont impitoyables ni pour Moumouni ni pour Bugnard. On craint surtout pour ce dernier, car si son geste ( ?) est vraiment considéré comme un coup de pied volontaire, la durée de la suspension pourrait bien nous priver de lui sur 3 ou 4 matches…

Malgré un léger mieux en fin de match (et le travail de Pedro doit y être pour quelque chose), force est de constater qu’Yverdon n’a pas volé sa victoire. Sur le long terme, le fait que les Nord-vaudois soient entraînés par le seul coach de LNB qui n’aurait pas le niveau pour aller assister Geiger sur le banc de Saïfi devrait nous permettre de repasser devant, mais l’inquiétude est bien présente. L’absence de Moumouni sera peut-être l’occasion de voir le défenseur Brésilien Eli dès ce mercredi contre Gossau. Remplacer Bugnard dans son rôle de régulateur sera une autre paire de manches, et si les blessures de Thurre et de Katz se confirment, nous risquons de rapidement regretter que les renforts brésiliens ne soient pas aussi en forme que l’on a essayé de nous le faire croire.

Côté tribunes, l’affluence dans notre secteur fut le premier motif de déception. Il est vrai que la saison dernière, le stade municipal fut le théâtre d’une toute bonne prestation vocale des supporters : la chute fut donc rude. A l’entrée des joueurs, une bâche « NOUS SOMMES DERRIERE VOUS », avec un clin d’œil aux événements de Lugano qui confirme que nous ne lâcherons rien, sans pour autant oublier. Elle sera suivie de ce qui aurait dû être un beau bordel de matos. Malheureusement, les 160 drapeaux/calicots ne trouveront de loin pas tous preneurs. Quelques chants tout au long du match, mais pas de réelle poussée, sauf en toute fin de match, lorsque LS jetait ses dernière forces dans la bataille et que l’arbitre avait bien échauffé les esprits. Une performance très décevante, à la hauteur du match présenté. Nous avons parfois trop tendance à estimer que nous avons-nous aussi le droit d’être mauvais. Merci tout de même à l’équipe d’être venue nous saluer malgré la défaite : Tu me respectes, je te respecte. Côté tribunes adverses, désolé, mais j’ai pas envie de rire.

Martin




[ poster un commentaire ]
article posté le 22/7/2007 11:37 imprimer cet article version pdf

  • Galeries en rapport avec ce match:
  • Galerie Yverdon - LS (LNB)
    [ poster un commentaire ]
      Pseudo    
      Pwd   
      créer un compte
      password oublié
     
    déplacements
     
    retour au sommet de la page

    infos - contacts - site officiel  

    réalisation BWFK 2004