rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
LS Vétés - BWFK : Le retour de la revanche
Annoncé au micro deux semaines auparavant, ce qui paraît surprenant pour une rencontre de ce calibre, la revanche entre Vétérans du LS et Galopins du BWFK s'est tenue en ouverture de LS - UGS dans une indifférence pas plus ridicule qu'un match ordinaire d'Yverdon-Sport.
Par humilité et surtout pour avoir la paix, nous avions renoncé à la retransmission en direct par les caméras de la TSR et du même coup aux commentaires de P.-A. Dupuis et aux chasses à l'entraîneur-assistant malpoli qui sont d'habitude inclues dans le package marketing.
Un quart d'heure avant le coup d'envoi, nous pouvions nous rendre compte de notre vivacité largement meilleure puisque nous étions seuls à nous échauffer comme des caniches nains qui auraient vu la mer pour la première fois. C'est peut-être pas très parlant comme image, mais c'est un truc à vivre.
L'inquiétude retomba à 14h moins cinq minutes avec les premiers vétés débarquant sur le terrain avec l'assurance de leur insondable expérience. Un bref coup d'oeil pour nous apercevoir que cette fois-ci, ils n'ont pas sournoisement eu recours à des renforts de moins de 40 berges. Mais soulagement de courte durée puisqu'un jeunot est envoyé aux vestiaires pour se changer. Ils ont probablement eu la trouille de notre flanc droit, formé de Ben et Fleepy, soit approximativement 2m05 de haut au total et qui même additionnés auraient pu être le petit-fils de la racine carrée de la charnière centrale vétérane. Je me comprends.
Malgré tous mes efforts, notre moyenne d'âge faisait donc vraiment crouille au coup d'envoi. Devant un Gregov aux goals, porteur de tous nos espoirs de ne pas prendre une raclée, la défense Clyte-Coulej-Gnome-Marion pouvait faire illusion. Devant, je me souviens plus très bien, mais on devait avoir Ben à droite, Gimli en meneur de jeu et Valentin. Et pour parfaire ce 4-3-3 d'anthologie, une ligne d'attaque Flüx, Faudel, Thierrible que n'aurait pas renié le FC Téléphone des grandes années. Fleepy et Jean-Paul se chargeaient de relayer assez rapidement nos vaillants footballeurs à la condition physique parfois assez discutable.
Après un round d'observation, nous prenons contre toute attente le jeu à notre compte. Essayant même de faire des passes, différence déjà notable avec le premier match perdu, faut-il le rappeler 7-1 sur un terrain indigne de notre niveau technique, c'est vous dire s'il était lamentable.
Décontenancés par la furia Blue-whitesque, les vétés se montrent beaucoup moins inspirés qu'au match aller et leurs rares incursions sont anihilées soit par l'intransigeance de Marion, une tête présidentielle, une interception de Coulej ou un dribble à la Clyte. Nos milieux ayant même compris qu'ils ont le droit de revenir, nous ne donnons donc pas beaucoup de boulot à un Gregov qui joue dans un rocking chair. Et pour la première fois de l'histoire du BWFK (à vérifier) et après quelques banderilles préalables de Faudel ou Ben, le Thierrible permet au Blue-white de mener au score dans un match à onze. 1-0 et gogogogogogggooooooooooaaaaaaaaal!!!!!! C'est la folie sur le bord du terrain, où les 17 spectateurs mâchonnent un peu moins négligemment leurs chips paprika en sirotant leur bière tiède.
Pas le temps de bander que déjà on se concocte une organisation chiatique sur le corner qui suit, agrémentée d'une sortie à la Zubi de Gregov et c'est l'égalisation.
A la pause, après 30 minutes d'efforts intenses, on compte les morts et on remet les onze plus vivants sur la pelouse. Un coup de génie en matière de coaching de groupe nous fait placer Clyte en attaque et le résultat ne se fait pas attendre: Deux réussites de classe de notre numéro 11, jusque là dévolu aux basses tâches défensives et le BWFK mène 3-1. Un rêve sauvage et fou de rendre leur 7 à 1 à nos hôtes du jour nous traverse brièvement l'esprit, le temps de nous encaisser le 3-2, longtmeps repoussé par un Gregov admirable, puis une égalisation chanceuse qui satisfait tout le monde surtout eux.
Nous aurons plusieurs opportunités en contre dans les dernières minutes, face à des vétés tout de même cuits par le soleil et la relative fraîcheur de nos gambettes juvéniles, mais même Gimli seul face au gardien à la dernière minute ne parvînt pas à loger le cuir au fond des filets. Pourtant, s'il y en a un qui connaît le cuir, les fonds et les filets, c'est bien lui.
3-3 au terme de cette empoignade. Nous allons ensuite grignoter des amuse-gueules signés Guignard à faire craquer un végétalien au bar des vétérans.
Un grand merci à eux pour l'accueil et vivement la belle: Cette fois-ci on prendra trois miss et des gamins de huit ans et on devrait bien finir par gagner.


[ 1 commentaire ]
23/5/2005 - 13:00  Martin
Mort de rire ce résumé. Quel est le modeste qui a préféré ne pas signer et qui nous a démoulé cette perle ? J'ai cru reconnaître le style de Gnome...

article posté le 23/5/2005 10:39 imprimer cet article version pdf
  Pseudo    
  Pwd   
  créer un compte
  password oublié
 
déplacements
 
retour au sommet de la page

infos - contacts - site officiel  

réalisation BWFK 2004