rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
Saison 2002-2003
Concordia BS - LS (LNB tour prélim.) 2-4 (1-2)

mercredi 17 juillet 2002  -  Rankhof
 
Concordia Bâle - Lausanne-Sports 2-4 (1-2)
Entre les vacances, la motivation défaillante, le boulot - le chef qui refuse le énième congé - et le reste, c'est une toute petite délégation du BWFK qui a pris le chemin du Rankhof. 7 membres, cela faisait un moment que l'on ne s'était pas retrouvé si peu nombreux… Certains membres assez considérables du groupe rataient même à cette occasion leur premier match depuis belle lurette.

Sujet de discussion central dans le mini-bus, la pénurie d'attaquants. Comme s'il ne suffisait pas que Miguita se prenne 3 matches alors que Gohouri gambade gaiement, Contini et Sacha Margairaz sont blessés… Qui mettre devant ? Comment gagner sans attaquant ? La réponse est plus que réjouissante !

Au-delà des 4 buts inscrits, et en passant rapidement sur les occasions invraisemblables vendangées par Gomes, nous avons vu hier trois buteurs différents. Et dans tous les styles : Sur corner (Zambaz), sur un tir de loin (Yoki), sur un centre (Zambaz encore) et suite à un exploit personnel (Margairaz)… Trois buteurs pour quatre goals tous très différents, Lausanne sait marquer ! C'est évidemment l'enseignement principal de ce match.

Mais revenons au commencement. L'arrivée au Rankhof nous réserve quelques surprises. D'abord le stade est ma foi fort sympathique et ceux qui pensaient se retrouver sur des talus, comme à Yverdon par exemple, en sont pour leurs frais. Ensuite, il n'y a vraiment personne. A vue d'œil, si on dépasse 300 personnes c'est le maximum. La concurrence avec le FCB fait des ravages… Enfin, il est possible de consommer la bière au demi-litre et ça, c'est toujours une bonne nouvelle…

Nous bâchons (nos deux banderoles à l'envers et la bâche "Partout et Toujours, mais nous n'oublierons JAMAIS") et sommes rejoints par quelques BWFK venus en voiture et par quelques ados locaux qui souhaitent visiblement plus la défaite de Concordia que la victoire du LS… Evidemment, à une quinzaine le soutien n'atteint pas des sommets, loin s'en faut. Mais notre tâche est facilitée par le silence absolu du public, l'absence de supporters adverses et la bonne jouerie proposée. Et puis la motivation est là, et les chants, s'ils ne font pas trembler le stade, sont nombreux et soutenus. Surtout, les buts sont vraiment accueillis comme une bénédiction et cette victoire, dans le marasme actuel, amène des émotions que bien des victoires en LNA n'ont pas procurées.

A la fin de la partie, heureux comme des champions du monde, nous attendons les joueurs. Le contact est très bon et très franc avec ces jeunes qui ne se prennent pas la tête, et les mercis sont réciproques. Pablo sourit jusqu'aux oreilles, mais reste garde les pieds sur terre : samedi c'est Bellinzone, un tout autre calibre. Et qui voudra se rattraper de sa surprenante défaite à domicile contre Schaffouse.

La rentrée est agitée pour nous, avec Isoz sage comme une image au volant (merci de t'être sacrifié camarade !) et les 6 autres un peu déchaînés et très assoiffés. Pour ma part, c'est juré : jamais plus de mélange blanc-vodka-bière. En LNB une cuite reste une cuite, et je ne suis pas sûr que Skipy sacrifiera à chaque fois un T-shirt pour panosser le bus ! Mais entre nous, ces trois points valent largement le mal de tronche de ce matin.

Partout et Toujours, mais nous n'oublierons JAMAIS.

Martin

Supporters adverses:
Combien de fois avons-nous du supporter les ironies niaises d'un Nicolas Jaquier ou d'un autre employé du Matin sur le décompte des spectateurs de la Pontaise qu'il estimait largement exagéré? On n'a pourtant jamais eu l'aplomb des Neuchâtelois dans ce domaine, qui restaient pour nous les champions de l'exagération jusqu'à ce fameux match contre Concordia. 700 spectateurs... hum... A ce taux là, le LS a 12 millions de dettes. Bref, il y avait peut-être 250 pelés dans ce mignon Rankhof, petit stade tout de béton où tout le monde voit parfaitement, où l'on peut ranger près de 15000 personnes (la plupart debout), bref, on l'échangerait volontiers contre notre Pontaise.

Si on doit causer du Matin, c'est vraiment qu'il n'y a rien à dire sur les supporters adverses. Seulement le Blue-White!

article posté le 19/7/2002 10:57 imprimer cet article version pdf

  • Galeries en rapport avec ce match:
  • Galerie Concordia BS - LS (LNB tour prélim.)
    [ poster un commentaire ]
      Pseudo    
      Pwd   
      créer un compte
      password oublié
     
    déplacements
     
    retour au sommet de la page

    infos - contacts - site officiel  

    réalisation BWFK 2004