Ephemerides
Cela s'est passé un
15 décembre...
2010LS - US Palerme (Europa League) 0-1 (0-0)
hier autre date demain
rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
Communiqué du BWFK
Par ces quelques lignes, le Blue-White Fanatic Kop souhaite revenir sur plusieurs épisodes de cette saison, et ce de manière indépendante des autres supporters ou groupe de supporters du Bloc N.

Malgré un début délicat, cette saison aurait assurément dû servir de pierre angulaire. Cherchant son second souffle depuis quelques saisons, notre club est à la recherche d’un renouveau tant sur les plans sportif qu’administratif et opérationnel. Prometteuse, cette saison a été le théâtre de plusieurs scènes chaotiques sur lesquelles nous souhaitons revenir une à une.

La première scène a tout d’abord été le rachat du club à Alain Joseph par Ineos. Ainsi si certains de nos membres ont vu ce rachat d’un très bon œil, certains ont clairement émis quelques réserves quant à la provenance des fonds d’une multinationale dont l’activité est peu orthodoxe. Arrivé avec ses gros souliers, Ineos n’a pas tardé à démontrer sa puissance financière en réalisant quelques transferts, dont les sources s’accordent à dire qu’ils ont été astronomiques. La stratégie d’Ineos semble claire, investir dans le but de s’établir en Suisse sur le long terme, donnant ainsi au LS une allure de bulldozer similaire à plusieurs autres clubs ailés dont nous tairons le nom. Malgré la perte d’un joueur majeur de l’équipe, les transferts réalisés en janvier semblaient prometteurs et annonciateurs d’un futur radieux. Erreur.

Toutefois, on ne gère pas un club de foot aussi désorganisé que le Lausanne-Sports comme on gère une multinationale. A coup de grues et autres machines de chantier, Ineos impose très clairement son style. Les travées intérieures de la Pontaise sont décorées avec un style particulièrement douteux : textes en espagnol, nouvel emblème aussi immonde qu’indigeste. Ineos impose donc son style sans prendre la température, elle le regrettera. En effet, sous l’impulsion d’une pétition et de plusieurs communiqués engagés, la grève fait son apparition dans le bloc N. Si elle n’a duré que quelques matchs, ce laps de temps aura malheureusement permis de nombreuses déclarations indigestes. Certains dirigeants auraient assurément mieux fait de taire leur avis tant il était nauséabond. Toutefois, nous tenons ici à remercier Messieurs Thompson et Radcliffe pour leur écoute et leur compréhension. Ces deux hommes auront su écouter l’avis de quelques fidèles et remettre en question leur choix. Nous saluons donc le retour d’un logo qui rappelle le temps où ses deux lettres brillaient dans tout le pays.

Nous souhaitons aussi revenir sur les débordements qui ont eu lieu en marge de l’avant-dernière journée du championnat. Sans revenir dans les détails de cette scène particulièrement chaotique, le Blue-White Fanatic Kop tient clairement à se dédouaner de tout agissement lié à ces altercations. La philosophie de notre groupe a, tout au long de ses bientôt 29 années d’existence, été celle d’un soutien pacifique, nous avons toujours cherché à nous positionner avant tout comme un groupe de soutien, rappelons que le BWFK s’est par ailleurs créé en 1989 sous le nom de LS Fan’s Club. Nous condamnons donc fermement ces agissements qui ne devraient pas avoir lieu dans un stade de football, où sont réunis nombreuses familles et enfants. Si notre position a toujours été très claire, nous avons volontairement décidé de laisser passer quelques jours avant d’écrire ces lignes, voyant notamment l’ampleur que l’affaire a prise. Notre but n’a, dans aucun cas, été celui de cautionner ou minimiser ces actes, mais celui de limiter le nombre de récits douteux de pseudos-journalistes non présents le jour même. Nous avons ainsi jugé que ce battage médiatique ne serait que néfaste pour le Lausanne-Sports. Un deuxième motif nous a poussé à retarder la sortie de ce communiqué, nous avions la volonté de réaliser un communiqué global de la saison écoulé.

Enfin, car il s’agit de la scène la plus triste de cette tragique saison, nous souhaitons revenir sur cette deuxième relégation. Trois ans après une première relégation historique, notre club rejoint donc une deuxième fois la seconde division de manière honteuse. Après une première moitié de saison intéressante, notre club a plongé dans l’enfer en démontrant encore une fois que l’argent ne permet ni de créer une équipe ni de souder une somme d’individualités aussi talentueuses qu’égoïstes. Certains mercenaires s’en iront vers d’autres clubs rivaux par intérêts personnels et financiers, ces lâches disparaitront ainsi aussi rapidement de nos mémoires qu’ils ont fui leurs responsabilités.

Désireux d’attirer l’attention de ceux qui assumeront cette relégation, nous rappelons que cet emblème, ce club ainsi que les très nombreuses personnes qui le suivent au jour le jour méritent tous que vous déployiez le maximum de vos capacités à le faire remonter aussi rapidement que possible dans l’élite du football suisse ! Malgré les années qui passent et les ressources qui diminuent, notre groupe continuera à se déplacer et à suivre son club de cœur au quatre coin du pays ! De Chiasso à Rapperswil, notre groupe se déplacera, comme à son accoutumée, Partout & Toujours !


Blue-White Fanatic Kop


[ poster un commentaire ]
article posté le 27/5/2018 11:00 imprimer cet article version pdf
  Pseudo    
  Pwd   
  créer un compte
  password oublié
 
déplacements
 
retour au sommet de la page

infos - contacts - site officiel  

réalisation BWFK 2004