Ephemerides
Il n'y a pas d'éphéméride en rapport avec le BWFK ou le Lausanne-Sports aujourd'hui.
hier autre date demain
rejoins-nous
Inscris-toi à notre liste de distribution et reçois toutes les infos du groupe par mail.
 
Blue-White Fanatic Kop
Case Postale 141
1018 Lausanne 18
079 - 726 83 05
CCP 10-13627-3
info@bwfk.com

- - - -
facebook - inscriptions - forum ls - classement - live radio
Saison 2014-2015
LS - Bienne (LNB) 4-2

samedi 6 décembre 2014  -  Pontaise
 
Compte rendu LS - Bienne (LNB)
Préparation de match hésitante

Samedi 14h, je sors du boulot, me prends une bonne grosse bourrasque de bise dans la tronche. Je me demande si je ne suis pas roillé d’aller à la Pontaise un samedi soir de décembre pour aller voir le Lausanne contre Bienne, dernier de LNB. Je suis prêt à renoncer lorsque je reçois un message de mon acolyte du cœur de la Côte qui me fixe rendez-vous à 15h45 à la gare de Rolle pour partir au match. 16h45 et une Cardinal de descendue, nous arrivons au stade et aussi étonnant que cela puisse paraître on se gèle. On se précipite donc au local. Fermé. Là c’est la merde et on se dit que la soirée va être longue. Le vice-président arrive enfin nous pouvons donc commencer les hostilités. C’est en effet l’anniversaire du « Petit rondouillard de Moudon » (© Micky du Forum du LS). Le local se remplit peu à peu. Nous sommes une bonne partie à déjà imaginer le pire des scénarios : se la faire mettre par Biel.

Magic Malonga, Papa-Noël de Pierro, et papa (tout court) Chakshi

Le match commence et malheureusement pour les nombreux spectateurs bloqués dans la file d’attente des caisses, il fallait être là à l’heure. En effet, après quelques secondes de jeu, le LS ouvre la marque par Magic Malonga. On se dit alors que l’on a peut-être eu tort de s’inquiéter comme ça avant la partie. On n’a pas vraiment le temps tergiverser sur la question, puisque sur l’engagement ou presque Bienne égalise, De Pierro se faisant enrhumer sur la droite comme un junior. Vadi commence à meuler en tribune et ses fameuses théories à se faire entendre (enfin c’est surtout Quentin qui les entend à défaut de les écouter). Heureusement moins de 10 minutes plus tard, Malonga remet ça d’un joli tir à 20 mètres. Ouf, Vadi se calme un peu et même ce brave 120 se met à chanter. Le 3-1 tombe sur un corner avec une jolie tête de Dupuis. Le but est fêté « à la Bebeto », puisque Chakshi est papa depuis la veille. Au nom du BWFK, félicitations Abdel.

« Et Cristian Ianu plante un goal… »

La mi-temps durera pour ma part 45 minutes. En effet étant satisfait du spectacle proposé lors de la première mi-temps, on se laisse submerger par l’émotion, on craque et on achète une « teille » de Soho. La dégustation s’éternisera donc avec mon acolyte et Narco, mais lorsqu’on revient dans le bloc et qu’on voit que côté BWFK c’est le cirque, on se dit qu’il aurait peut-être mieux valu rester au local jusqu’au bout. Enfin, on aura quand même pu en chanter une (dernière ?) pour Ianu, l’homme du 4-1 qu’on a raté, lors de sa sortie, le « goleador » nous répondant par des applaudissements. Pour la petite histoire Bienne plantera un dernier goal dans l’indifférence totale. Les joueurs ont réagi après le naufrage tessinois et on espère un LS avec la même envie que lors de cette première mi-temps face à Bienne dans les futurs matchs de 2015.

Un après-match mouvementé

A la sortie du bloc, on va se balader avec D. des LB. On tombe par le plus grand des hasards sur les supporteurs Biennois. On est deux, ils sont une dizaine on se dit que ça va barder pour nous. Néanmoins on parvient au local indemne. Il va s’ensuivre un début d’altercation qui ne débouchera pas sur grande chose. Avec mon acolyte et D. on reste un peu dans les parages et on finit par discuter avec les Biennois qui nous apprennent qu’ils n’aiment pas Servette et pas Lugano, qu’ils ne sont pas fachos comme leurs compatriotes du hockey, et qu’ils aiment bien notre secteur visiteur (!), ça détend assez vite l’atmosphère et ça se terminera avec des poignées de main. Des bons types ces Biennois. La suite ? Sous l’œil bienveillant de Marcel, on se déplace au Buzz, puis au Jagger’s pour l’anniversaire du rondouillard : Stickage, Jaeger, Rouge, Trou Noir voici comment on peut résumer cette fin de soirée aussi arrosée que Rivaz IV lundi passé.


M.G. (pas aussi mystérieux et absent que K, le fils de Majid, mais quand même un peu)


[ poster un commentaire ]
article posté le 8/12/2014 16:38 imprimer cet article version pdf
  Pseudo    
  Pwd   
  créer un compte
  password oublié
 
déplacements
 
retour au sommet de la page

infos - contacts - site officiel  

réalisation BWFK 2004